Paper Tales en 2 minutes

Publié par Le chat solitaire (Skinner) le

Les critiques express permettent d’avoir très rapidement une idée sur un jeu.

Pour accéder à la critique complète de Paper Tales, cliquez ici.

Thème & présentation

Nous sommes plongés dans un conte en papier, peuplé de royaumes, de villageois, de soldats et de créatures fantastiques.

Notre mission est de fonder l’un de ces royaumes. Pour cela, nous aurons besoin d’or, de serviteurs et de bâtiments.

En solo, nous affrontons le Roi Liche et ses armées surgies des Enfers.

Le jeu est des plus rapides puisqu’il se joue seulement en 4 tours.

En fin de partie, notre score est comparé avec celui du Roi Liche pour savoir lequel des deux l’emporte.

Attention cependant, car il vous faut posséder l’extension Au-delà des portes pour avoir accès au mode solo !

Des Unités.

Mécanique

Paper Tales est un jeu de Draft où les cartes “tournantes” représentent des Unités destinées à venir rejoindre nos rangs. Les Unités peuvent se battre, produire des ressources et déclencher des capacités spéciales très utiles. Mais pour les avoir sous nos ordres, il faudra les payer.

Chaque tour se déroule en 6 phases que voici :

  1. Recrutement
  2. Déploiement
  3. Guerres
  4. Revenus
  5. Construction
  6. Âge

Le Recrutement est tout simplement la phase de Draft où différentes Unités nous seront proposées. Nous ne pourrons en garder que 5.

Le Déploiement nous permet de mettre en jeu des Unités et ainsi bénéficier de leur avantages. Il nous faut payer avec notre Or toutes celles choisies et ensuite les placer de façon à former un carré de 2×2. Si nous possédons néanmoins un Bâtiment de niveau 2 dans notre royaume, nous sommes autorisés à avoir une 5ème Unité, créant une formation de 3×2.

Les Guerres sont l’occasion de tester la force de nos Unités. Il nous faut alors calculer la valeur de combat de nos Unités placées sur le haut. Le résultat total est comparé avec deux valeurs de combat appartenant au Roi Liche. Nous remportons une Guerre par valeur du Roi Liche que nous parvenous à égaliser ou surpasser. Chaque guerre gagnée nous rapporte des points de victoire.

Les Revenus sont le moment idéal pour remplir nos trésors. Nous gagnons 2 Or plus d’éventuels suppléments apportés par nos Unités ou Bâtiments.

La Construction nous donne l’opportunité d’ajouter un Bâtiment à notre royaume ou d’en améliorer un existant. Quel que soit notre choix, nous devons nous acquitter de ressources, qu’elles soient produites par nos Unités ou Bâtiments existants. Les Bâtiments peuvent être de niveau 1 ou 2. Chaque niveau offre une capacité permanente au royaume.

La phase Âge représente l’écoulement du temps sur nos Unités. Sauf exception, si ces dernières possèdent un ou plusieurs jeton Âge sur elles, elles rendent l’âme et sont retirées du jeu. Les autres reçoivent un jeton Âge, ce qui signifie qu’elles mourront très probablement au tour suivant.

Une fois cette dernière phase effectuée, nous passons au tour suivant. Rappelez-vous qu’il n’y en a que 4.

Une carte permettant de renforcer le niveau du Roi Liche.

Conclusion

Paper Tales est très simple d’accès mais n’est pas pour autant dénué de subtilités. Il vous faudra de l’expérience pour repérer et exploiter les nombreux combos offerts par les Unités et Bâtiments.

Le Roi Liche est un adversaire fictif qui n’alourdit en rien le jeu et qui ne sera pas toujours évident à battre. 5 niveaux permettent de paramétrer sa difficulté.

Vous aurez beaucoup de plaisir avec Paper Tales, pour peu que vous appréciez les jeux de cartes et de Draft.

Verdict

Pour une présentation plus complète du jeu, cliquez ici.

Une partie à plusieurs joueurs. En solo, seul vous construisez votre royaume : le Roi Liche ne fait que marquer des points et vous faire la guerre.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.