Paper Tales – Les bâtiments (rapidement) passés en revue

Publié par Le chat solitaire (Skinner) le

“Un article de conseils sur Paper Tales ? Ok, j’ai compris, on veut pas de moi, je m’en vais. Inutile de me retenir !”

Le prends pas comme ça, Sina’, rho… Bon, on se retrouve tout à l’heure !

Hum, passons…

Constuire un royaume n’est pas de tout repos. Il faut ériger des murailles, engager des nettoyeurs, libérer quelques chats dans les rues pour créer de l’ambiance…

Mais surtout, il faut des Bâtiments !

Dans Paper Tales, les Bâtiments apparaissent en deuxième plan, derrière les Unités. Néanmoins, leurs capacités permanentes sont “diantrement” utiles ! En fait, on comprend vite qu’il n’est pas possible de gagner sans en construire.

Le jeu de base fournit cinq Bâtiments. L’extension en ajoute… attendez, il faut que je compte, du coup… ah oui, six !

Lorsque l’on débute, certains Bâtiments paraissent mieux que d’autres. Pourtant, tous ont l’occasion de briller, selon la situation.

Durant la partie, notre choix est limité à sept bâtiments (quatre réguliers et trois tirés au sort) et nous ne pourrons pas en construire plus que quatre, en sachant que celui bâti au dernier tour ne servira à rien d’autre que de marquer des points.

Pour cet article (plutôt destiné aux débutants, mais pas que), je passerai chaque Bâtiment en revue et tenterai de définir leur utilité générale, mais aussi par rapport au moment où ils sont construits.

“Rappelons-nous tout de même qu’il n’existe pas de combinaison ultime (ce qui est généralement une preuve qu’un jeu est équilibré) et que la situation ne se prêtera pas forcément à votre combo favori. Adaptez-vous !”

Merci, K’euroline !

Allez, c’est parti !

Les Bâtiments réguliers

Les Bâtiments suivants sont présents à chaque partie. Leurs capacités génériques sont utiles dans une grande majorité des cas, et il est tout à fait possible de gagner en ne les construisant qu’eux !

Le Temple

Le Bâtiment classique par excellence. Le Temple fournit des revenus au niveau 1 et des points au niveau 2, sans aucune condition. Il s’agit du seul Bâtiment du jeu pouvant être construit sans ressources, ce qui signifie que vous pourrez toujours le construire au niveau 1 lors du premier tour.

Parfois, durant la 1ère génération, il peut être intéressant de le construire directement au niveau 2, quitte à se ruiner, car il vous permettra de déployer une 5ème Unité aux tours suivants, ce qui est un avantage énorme. Surtout qu’à ce stade, vous êtes censé.e avoir encore des Unités vivantes.

Du fait qu’il puisse être construit avec des pièces, le Temple peut se garder pour la dernière génération si vous pensez être riche à ce moment là. Et hop, un Bâtiment de niveau 2 sans avoir besoin de ressources. Ça sera toujours 3 points supplémentaires !

La Taverne

La Taverne est l’un des Bâtiments les plus faciles à constuire d’emblée au niveau 2, et ce, dès la 1ère génération. Une fois fait, on cherchera naturellement à produire le plus de nourriture possible, afin de maximiser revenus et points.

Attention cependant, car si vous ne vous intéressez plus qu’à la nourriture, vous aurez par la suite beaucoup de mal à construire d’autres Bâtiments (à moins que le Port et l’Abbaye ne soient en jeu). Pour cette raison, l’Unité Enfant des Forêts vous sera utile puisque vous utiliserez sa nourriture pour la Taverne et son bois pour vous tourner vers un autre Bâtiment (comme la Caserne, si celle-ci est disponible).

“Si vous en avez la possibilité, combinez la Taverne avec un Cuisinier afin de vous assurer de très gros revenus !”

La Ville

La Ville a tendance à taper dans l’oeil des débutants. Il est vrai que la garantie permanente de ressources procure un sentiment de sécurité. Mais rappelons que la Ville ne fournit ni revenus ni points, du moins pas d’elle-même. De plus, elle n’est pas évidente à constuire d’emblée au niveau 2, ce qui veut dire qu’un joueur ou une joueuse la choissant comme premier Bâtiment et au niveau 1 ne s’assurera pas d’Or supplémentaire à la génération suivante et n’aura pas le droit à une 5ème Unité.

Selon moi, la Ville se doit d’être construite pour soutenir un Bâtiment existant. Dans l’idéal, ce sera le Port ou l’Abbaye, mais la Taverne et la Mine en tireront également profit.

Néanmoins, il serait dommage de se priver d’une Ville de niveau 2 instantanée lorsque l’on possède un Esprit de la Forêt et ses 3 bois.

La Mine

Sans doute le Bâtiment régulier qui permet les combos les plus dévastateurs, à condition, bien sûr, de le construire au niveau 2.

La Mine va vous faire marquer énormément de points, pour peu que vous mettiez main basse sur le préciaux minerai. Mais attention, car cela ne vous garantira aucuns revenus.

Heureusement, la Mine facilite grandement la construction d’un Temple lors d’une génération future. Si en plus de ça le Marché noir est disponible, alors vous serez tranquille !

Mais si le Marché noir (et la Crypte) ne sont pas disponibles et que votre Temple est déjà construit, réfléchissez-y à deux fois avant de vous concentrer exclusivement sur le minerai, car vous ne pourrez rien constuire d’autres dans ce cas.

Les Bâtiments supplémentaires

La Caserne

La Caserne permet des effets intéressants mais s’avère souvent situationnelle.

Son utilité principale est de donner une nouvelle utilité au bois qui, jusqu’à présent, ne servait qu’à la construction. Pourquoi pas !

Avec ce pouvoir de niveau 1, les bûcherons suscitent un intérêt particulier ! L’ennui, c’est que malgré le bois qu’ils produisent, ils n’atteignent pas une valeur de combat de 3. Autrement dit, ils ne rapporteront pas de points grâce au pouvoir de niveau 2 de la Caserne.

Malgré tout, la Caserne demeure assez facile à construire et se combine bien avec la Taverne, surtout si vous déployez des Enfants des forêts !

Et bien entendu, un Esprit de la forêt, avec ses trois bois, deviendra redoutable si associé à une Caserne.

Le Port

Au premier abord, le Port ne fait pas envie avec son malus en combat. Pourtant, il est loin d’être inutile.

Déjà, de tous les Bâtiments assurant des revenus fixes, il est le moins cher (seulement 1 nourriture pour le niveau 1).

De plus, au niveau 2, il récompensera une bonne variété de ressources, ce qui tombe bien puisqu’on en a besoin pour construire des Bâtiments !

Pas besoin non plus de chercher loin pour savoir qu’il se combinera fort bien avec une Ville (quand je vous disais que cette dernière était plutôt un Bâtiment de soutien).

Et un dernier point à ne pas négliger : le Port est plutôt facile à construire durant la dernière génération puisqu’il ne nécessite que 2 nourritures et quelques piecettes (ce que vous devriez posséder si vous avez construit une Taverne tôt dans la partie).

“Bien que le Port soit utile, son malus à la guerre à de quoi vous en détourner. Mais ce dernier n’est pas si paralysant si vous décidez de négliger les guerres et de vous concentrer plutôt sur les effets de vos Unités. Il en va de même si vous déployez une armée “invincible” pour qui un petit malus ne changera pas grand chose.”

L’Abbaye

Le Bâtiment le plus couteux du jeu, et qui ne rapporte pas le moindre revenu en compensation. Aïe !

Qu’on se le dise tout de suite : construire une Abbaye relève (généralement) de la folie si vous ne possédez pas déjà une Taverne en fonctionnement. D’ailleurs, les deux se marient fort bien et vous assureront un solide pécule ainsi que de nombreux points.

Dans l’idéal, une Abbaye devrait donc être construite (au niveau 2, s’il vous plaît) durant la 2ème génération. Dans le cas contraire, elle vous aura ruiné.e (à la 1ère génération) ou ne se rentabilisera pas suffisamment longtemps (à la 3ème génération).

Si vous décidez malgré tout de construire une Abbaye comme premier Bâtiment, assurez-vous de posséder un ou plusieurs Cuisiniers, de sorte à ne pas finir sur la paille.

Construire une Ville après une Abbaye peut être intéressant, surtout si cette dernière a été bâtie durant la 1ère génération. Mais franchement, mieux vaut garder la Ville pour le Port.

Du fait de son prix exorbitant, l’Abbye gagne considérablement à être améliorée par le biais d’un Golem ou d’une Djinn. Et de son côté, elle renforcera vos Manticores et votre Serpent des mers.

Le Marché noir

Le Marché noir tire profit des revenus mais ne vous en rapportera pas pour autant.

Néanmoins, ce Bâtiment peut faire des ravages, pour peu qu’on l’associe efficacement à d’autres Unités ou Bâtiments.

Ce qui devrait tout de suite vous venir en tête, c’est le combo Temple + Marché noir. Et il est vrai que les deux seront de bons copains. Malheureusement, il est souvent préférable de construire le Temple en premier (pour s’assurer les revenus), or le Marché noir, de par le minerai qu’il fournit, faciliterait la construction du Temple.

Par chance, un scénario permet d’y remédier, celui de déployer des Unités octroyant des revenus (bonjour le Serpent géant). Dans ce cas, construisez le Marché noir en priorité et enchaînez, tout de suite ou plus tard, avec le Temple (qui s’en retrouvera plus facilement construit).

Le Marché noir peut aussi devenir l’ami d’une Mine, grâce à son minerai offert. En plus, quel que soit l’ordre dans lequel ces deux Bâtiments entrent en jeu, chacun peut participer à la construction de l’autre avec le minerai.

Malgré tout, construire un Marché noir dans le seul but d’apporter un minerai à la Mine n’est pas forcément rentable, à moins que vous vous contentiez de construire le Marché noir au niveau 1 (ce qui vous fera économiser de précieux sous).

L’Officine

Un choix qui fait tout de suite envie ! Construire des Bâtiments directement au niveau 2, quelle classe !

Mais une fois de plus, il ne faut pas oublier que ce Bâtiment ne rapporte ni points ni revenus.

L’Officine est particulièrement utile pour la construction de Bâtiments coûteux, comme l’Abbaye ou la Bibliothèque. Mais elle s’associe mal avec les Bâtiments nécessitant des ressources pour être utiles. Normal, car avec une Officine, vous n’êtes pas censé.e vous embêter avec les ressources, sinon pourquoi la construire ?

Notez aussi qu’il est extrêmement dommage et peu rentable de construire une Officine au niveau 1 pour finalement l’améliorer (gratuitement) lors de la génération suivante (à moins d’utiliser un Golem ou une Djinn).

Dans l’idéal, vous construirez une Officine comme premier Bâtiment (afin de longtemps profiter de ses effets) ou alors comme dernier Bâtiment lors de la 4ème génération (ce qui sera facile si vous possédez une Ville de niveau 2). Si vous construisez une Officine au niveau 1, ne perdez pas votre temps à l’améliorer lors des phases Construction ultérieure, à moins qu’il ne s’agisse de votre seule option).

La Crypte

J’adore ce Bâtiment ! A la fois pour le côté fun (une Crypte sous mon royaume, ouhhhhhh !!!) et du fait qu’il permet des combos à la fois dévastateurs et originaux.

Mais attention, car la Crypte ne rapporte pas de points par elle-même et assumera donc que vous vous débrouillez seul.e comme un.e grand.e !

Le problème avec une Crypte, c’est que nos Unités meurent très vite. Il faudra donc s’assurer des revenus pour en déployer des nouvelles. C’est pourquoi une Crypte de niveau 2 fera très bien l’affaire, surtout si vous la combinez avec une Taverne.

“Mais quand on y pense, d’où est-ce qu’elle vient cette nourriture offerte par la Crypte ? Est-ce que les gens du peuple savent ce qu’ils mangent quand ils vont à la Taverne ?”

Tiens, t’es quand même là, toi ? C’est d’ailleurs une bonne question que tu soulèves, mais je pense qu’il vaut mieux ne pas y penser…

Une chose est sûre : on souhaite construire une Crypte lorsque l’on possède la Relique ou la Relique de guerre, ces Unités pouvant rapporter énormément de points à la fin si elles ont bien vieilli.

Mais il ne faut pas non plus perdre de vue que la Crypte, au final, n’ajoutera au maximum que trois jetons Âge à votre Relique (un par génération suivante). Pas si rentable, au fond.

Pour vraiment profiter d’une Crypte, il faut s’assurer qu’elle profite au plus de monde possible. Un paquet d’Unité procurent des effets intéressants lorsqu’elles sont vieillies, comme l’Aventurière, la Milicienne, la Salamandre, le Colosse etc.

D’autres Unités, en revanche, vous rapporteront des points si les autres Unités autour d’elles on vieilli, comme c’est le cas du Kraken ou de la Chiromancienne. Si vous parvenez à déployer de telles Unités, faites en sorte, si possible, de les maintenir en vie le plus longtemps possible, par le biais d’un Apprenti sorcier ou d’un Mystique.

La Bilbiothèque

Maintenant nous savons d’où est tirée l’image de fond sur le plateau des scores. Regardez bien !

La Bibliothèque est chère, donc très difficile à construire d’emblée au niveau 2. Mais qu’est-ce qu’elle est utile, même au niveau 1 !

Pour commencer, la Bibliothèque est le seul Bâtiment offrant de l’Or sans qu’il ne s’agisse de revenus. Et ce qui est chouette, c’est qu’elle nous les fournit au moment où nous en avons le plus besoin : avant la phase de recrutement.

Et si nous l’améliorons par la suite… mhh, quel bonheur ! Imaginez une Relique que vous ne cessez de faire vieillir avec une Bibliothèque de niveau 2 dans votre Royaume !

D’ailleurs, si la partie l’autorise, il est très recommandé de combiner la Crypte avec la Bibliothèque. Un moyen simple de s’enrichir et de gagner des points sur le dos des vieux et des morts.

J’espère que ces quelques conseils sur les Bâtiments sauront vous être utiles. N’hésitez pas à rebondir dessus ou à partager les vôtres !


2 commentaires

Saxgard · 8 septembre 2021 à 12:51

Merci pour cette « petite  » analyse des bâtiments..

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.